La pompe

LA POMPE

  

  

 

La pompe à insuline permet de contrôler l’administration de l’insuline en en envoyant dans l’organisme de façon continue ou bien à la demande. Aussi la pompe permet d’administrer cette substance en quantités infiniment petites.

 

 

 

  Il en existe deux types :

 

  

                   - Le dispositif externe

Dispositif de perfusion sous-cutanée, indolore, comportant un cathéter (tube permettant l’injection de la substance) à changer tous les 2 à 4 jours. Cette pompe offre la possibilité de programmer une dose de base toutes les heures.

pompe.jpg

 

- Le dispositif interne

 

La pompe interne est réservée aux diabétiques de type 1 ayant un diabète trop instable pour avoir un autre traitement. Elle est implantée dans la paroi abdominale au moyen d’une intervention chirurgicale. Un communicateur ayant pour fonction de programmer les débits de la pompe, est relié à un cathéter canalisant l’insuline jusqu’à la cavité péritonéale où elle doit être délivrée. Cette pompe a pour obligation d’être remplie tous les deux mois et une pile dure sept, quand celle-ci est usée, la pompe est changée. En 2011, un nouveau système de pompe plus perfectionné a été inventé. Il s’agit d’une pompe capable de mesurer la glycémie en continue et de libérer la quantité d’insuline nécessaire à la personne. Cette nouveauté permet une diminution importante du risque d’hypoglycémie.
pompe-interne.gif

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site